Comment bien gérer la trésorerie de votre entreprise ? - Afrocadre
Home / Gestion financière  / Comment bien gérer la trésorerie de votre entreprise ?

Comment bien gérer la trésorerie de votre entreprise ?

La trésorerie d’une entreprise peut se définir comme la somme de tous les avoirs et dettes à court terme.Sa gestion a pour but de maintenir une liquidité suffisante tout en optimisant la rentabilité.

On ne cessera de le dire l’argent est le nerf de la guerre et dans l’environnement entrepreneurial. Sa gestion est un véritable casse-tête chinois pour de nombreux entrepreneurs n’ayant pas de connaissances sommaires en gestion financière.Nous vous proposons certaines notions de gestion de  trésorerie , ainsi que des astuces pour celles  qui ont du mal.

LES ACTIVITES

• Prévoir et assurer les échéances de façon à avoir le moins possible de fonds non rentrés (surveillance des encaissements) ou dispersés ; le moins possible de fonds rapportant peu ou pas assez d’intérêts et enfin avoir suffisamment d’argent disponible pour assurer les paiements à temps et éviter le défaut de paiement.

• Assurer la relation avec les banques pour bénéficier des circuits d’encaissements et de paiements les plus rapides, sûrs et rentables, et des taux d’intérêt les plus favorables.

LES METHODES

• La gestion en date de valeur: c’est la date retenue par le banquier pour mouvementer le compte de l’entreprise. C’est à cette date que se calculent les intérêts débiteurs (agios) ou les intérêts créditeurs.

• La gestion prévisionnelle: elle permet au gestionnaire de prévoir ses mouvements de trésorerie à l’avance et d’anticiper sur un éventuel manque de liquidité.

• La gestion au jour le jour: comme son nom l’indique c’est une surveillance quotidienne du niveau d’encaissements et de décaissements (au niveau de sa caisse et de sa banque). Elle permet de manager au mieux les intérêts bancaires et le recours à l’escompte.

LES DOCUMENTS INDISPENSABLES

Afin de laisser une trace des opérations réalisées, la tenue de ces documents sera indispensables :

 

• Le registre des encaissements et décaissements
• Le journal de caisse et/ou de banque
• Les pièces et reçus de caisse ainsi que les bordereaux des opérations bancaires. Ce sont les pièces justificatives qui sou tendent toutes écritures figurant dans un journal.

Dans la pratique il est possible et même courant de retrouver un traitement intégralement manuel dans une TPE et pour une PME un traitement mi-manuel, mi-virtuel.

LES OUTILS DE CONTROLE

La ligne de crédit de trésorerie ou découvert permanent permettant de couvrir les besoins ponctuels mais qui s’accompagne de frais.

 

Le plan de trésorerie glissant: variante du budget de trésorerie dont les éléments sont ajustés mois par mois en tenant compte des écarts entre les prévisions et les réalisations des mois antérieurs.

• La ligne de crédit fournisseur il s’agit du délai de paiement accordé par le fournisseur au cours d’une transaction à crédit. Plus ce délai est long, plus il vous permettra de vous servir des fonds destinés au règlement du fournisseur et pour financer certains besoins de l’exploitation.

Le système d’avances sur règlements clients : il s’agit ici de faire payer au client un pourcentage de la valeur de sa transaction finale dès réception de sa confirmation de commande. Là encore, les fonds obtenus vous permettront de financer une partie de vos besoins d’exploitation.

Linda Zebaze
Directrice administrative et financière

lzebaze@gmail.com

Directrice administrative et financière

Review overview
NO COMMENTS

POST A COMMENT

error: Content is protected !!