Kriss Brochec, une mamanpreneur autodidacte et travailleuse. - Afrocadre
Home / Zoom sur elles  / Maman-preneurs  / Kriss Brochec, une mamanpreneur autodidacte et travailleuse.

Kriss Brochec, une mamanpreneur autodidacte et travailleuse.

A 40 ans, Kriss Brocher est à la tête de l'agence de communication Congo Web Agency. Elle nous raconte sa vie de mamanpreneur.

 Racontez-nous vos débuts..

Je n’étais satisfaite des perspectives de carrière qui s’ offraient à moi quand j’ai eu mon diplôme. J’ai cherché un domaine d’ avenir où je pouvais m’ épanouir. Je me suis tournée vers Internet. C’était en 1999. Depuis, internent a toujours joué une grande place dans ma vie et mes activités professionnelles. J’ai connu la première bulle spéculative en France et là je suis entrain de vivre la transformation digitale en Afrique.Je suis aux anges.

Je n’ ai pas été accompagné et j’ ai tout appris toute seule. J’ai fait 2 ou 3 formations en présentiel, c’est tout. Ce qu’ il faut savoir c’est dans ce domaine la formation continue… est indispensable. J’ ai un bac +5 en Management mais je suis complètement autodidacte dans le domaine dans lequel je travaille.

Concernant les difficultés rencontrées, le fait de faire accepter et comprendre mon métier quand je suis arrivée au Congo. Du coup, j’ai dû apprendre l’infographie et le montage vidéo qui étaient des disciplines beaucoup en vogue. J’ ai aussi appris à concevoir et à vendre des objets publicitaires pour coller aux réalités de mon marché.
Depuis 2 ans, l’ internet connait un regain d’ intérêt grâce à l’ avènement des Réseaux Sociaux.

Parlez-nous de l’entreprise 

Congo Web Agency est une agence de conseil en communication et marketing, j’ en suis la Directrice Générale. Nous sommes basés à Pointe Noire au Congo-Brazzaville.

L’agence est polyvalente, nous pouvons gérer des projets entiers de A à Z, de la stratégie à la réalisation. Les entreprises nous appelle aussi pour des missions ponctuelle. J’affectionne particulièrement la conception et la réalisation d’ objets publicitaires personnalisés. La création de site internet, c’ est mon violon d’ingre.

Par ailleurs, je suis aussi la Présidente d’ une Association de Développement, AMID Congo qui s’ occupe de l’ autonomisation et de l’ insertion sociale des jeunes et des femmes.

Un quotidien de mamanpreneur très chargé

04h30 – 05h00 : Réveil
05h00 – 05h30 : Lecture ou visiualisation de TDX X
05h30 – 06h00 : Sports (si je ne suis pas trop absorbée par ma lecture)
06h00 – 07h00 : Je supervise le départ des enfants pour l’école (petit dej, douche, vêtements). Les grands se débrouillent et moi je fais l’inspecteur des travaux finis. Pour la dernière, j’ai une nourrice qui dort à la maison … donc c’ est plutôt cool. Cela me laisse le temps de peaufiner mes dossiers et de préparer ma journée

Ce qui me pousse à me lever chaque matin se sont mes enfants : j’ en élève 5. Et les enfants dont je m’ occupe au sein de l’ association dont je suis la Présidente, AmidCongo.

07h00 – 07h30 : Trajet pour l’école des enfants. Les enfants sont des sites différents. J’emmène moi-même la petite dernière dans sa classe.
07h45 – 08h30 : Café ou petit déjeuner soit avec des clients ou avec une amie. J’ aime beaucoup ce moment de la journée.
09h – 11h45 : Je suis en rendez-vous à l’extérieur et je supervise les commandes en cours au téléphone. Sinon, je pars au bureau (réunion et suivi)
11h45 : On récupère les enfants à l’école. Il n’y a pas de cantine scolaire dans l’ Ecole française de ce pays …

14h45 : Retour à l’ école des enfants et moi je repars au bureau (mais là je travaille beaucoup plus pour l’ association et mes projets personnels).
16h45 : Fin de l’ école des enfants et fin de ma journée au bureau
18h00 : Séance de sport
20h30 : coucher des enfants ,
21h30 : Dodo surtout quand j’ ai des dossiers en Chine

Une vie équilibrée et rangée

J’ai la chance d’avoir beaucoup d’aide et du personnel de maison (chauffeur, nounous, femmes de ménage et gouvernante) et c’est d’ ailleurs une des raisons pour lesquelles j’ ai choisi de rester vivre en Afrique. J’ai externalisé l’intendance de ma maison et cela me laisse du temps pour mes projets. Sinon, j’ai aussi des parents exceptionnels qui s’occupent beaucoup de leurs petits enfants.
Par ailleurs, j’ai aussi regroupé géographiquement : la maison, les bureaux et le siège de l’ association.

(Crédit Photo : Studios 242)

La Rédaction

redaction@afrocadre.com

Review overview
NO COMMENTS

POST A COMMENT

error: Content is protected !!