"Nous œuvrons pour la promotion de la littérature africaine",Nadia Origo, fondatrice de La Doxa Editions. - Afrocadre
Home / Culture  / Litterature  / « Nous œuvrons pour la promotion de la littérature africaine »,Nadia Origo, fondatrice de La Doxa Editions.

« Nous œuvrons pour la promotion de la littérature africaine »,Nadia Origo, fondatrice de La Doxa Editions.

Ecrivaine et éditrice, basée en région parisienne en France, Nadia ORIGO a publié à ce jour une dizaine d’ouvrages en individuel et en collectif .Découvrez sa maison d'édition..

Nadia ORIGO est titulaire d’un doctorat en environnement et Développement durable de l’Université Paris IV Sorbonne. Après une expérience professionnelle dans les secteurs du pétrole et de l’agroalimentaire, elle crée en 2012 la société OrigraphCom dont elle est la présidente. En charge de projets de réaménagement de sites pollués d’une part, et de la gestion des outils et formatrice, d’autre part, elle se servira de ces deux expériences professionnelles en mettant l’accent sur la formation.

Pédagogue et animée par le désir de transmettre les savoirs et les codes de fonctionnement en entreprise, Nadia ORIGO développe dès 2012, son concept de formations intitulé : Les performantes. Pour déployer ses ateliers de formations, elle a posé ses valises entre autres à : Paris, Libreville, Abidjan, Brazzaville, Yaoundé…

Ecrivaine et éditrice, basée en région parisienne en France, Nadia ORIGO a publié à ce jour une dizaine d’ouvrages en individuel et en collectif : Romans, essais, nouvelles, poésies… Dans le cadre de ses activités éditoriales, elle parcourt le monde pour participer aux plus grands salons littéraires francophones.

Parlez-nous de votre amour pour l’écriture.

J’ai une imagination débordante dans le bon sens du terme et je peux être une compulsive des idées, plutôt que de les garder pour moi, je les couche sur un papier et j’en fais un livre. J’écris pour tout le monde, ceux qui veulent découvrir mes univers (feutrés, gueulants, entreprenants,…) sont les bienvenus.

La mission de dire et d’écrire. Un écrivain porte un message différent selon son époque et ses aspirations. Il revient aux lecteurs de l’apprécier, de se sentir interpellés et de se l’approprier. Mon engagement est tout aussi multiple que simple, de l’environnement en passant par le développement durable à l’entreprenariat et aux lettres gabonaises, je résumerais tout cela en trois mots : passion, visibilité et héritage.

Passion parce que j’aime ce que je fais et ça ne me pèse pas, visibilité parce que pendant longtemps nous avons choisi de nous cacher derrière tous les prétextes alors qu’en Afrique il y a tant de belles choses à montrer et à partager et je ne suis qu’un de nombreux ambassadeurs et enfin héritage parce que j’ai le souci de l’exemple et du partage, de la construction et de l’édification d’un socle de valeurs pour les générations après nous.

J’ai une imagination débordante dans le bon sens du terme et je peux être une compulsive des idées, plutôt que de les garder pour moi, je les couche sur un papier et j’en fais un livre.

Parlez-nous de votre maison d’édition 

Partie de l’auto édition,depuis 2008, La Doxa Editions publie de la littérature engagée et militante sur des sujets de société. La maison accueille des auteurs francophones de toutes origines, soucieux d’inscrire leurs convictions et leur lutte contre les préjugés, les injustices et les maladies sociales dans une œuvre littéraire.

Chez La Doxa, l’engagement se trouve dans les genres littéraires majeurs : romans, nouvelles, essais, pamphlets, contes et histoires, mais aussi des thématiques spécialisées comme l’éducation, l’entrepreneuriat, la restitution historique, la diversité, l’identité, l’environnement, les récits de voyages…

La Doxa Editions fait partie du groupe OrigraphCom, marque de ceux qui s’engagent avec les mots. Une équipe de journalistes, d’écrivains et de communicants, réunis par la passion de s’engager pour la société.

Nous œuvrons pour la promotion et la vulgarisation de la littérature africaine sur le continent et en Europe depuis 2012. Nous participons à plusieurs salons et rencontres littéraires sur le continent et en Europe : Le salon du Livre de Paris, salon du livre et de la presse de Genève, Foires du livre en Belgique (Braine-Laleud, Charleroi, Mon’s Livre…), Salon International du livre d’Abidjan, Salon International des Arts et de Lettres de Libreville, etc.

Combien de livres avez-vous publié ?

1-Le voyage d’Aurore
2-J’ai résolu de…
3-Toc, toc toc, Dieu tu dors ?
4-Petites histoires des personnages de la Bible (2vol)
5- Le Royaume de Loango (2vol)
6- Gabegie et indigestion collatérale
7- Le bal des débutants
8- La valse des initiés
9- Sanglotites équatoriales
Et bien d’autres ouvrages collectifs scientifiques et littéraires

Quels livres pouvez-vous nous recommander ? 

De mes livres, je vous recommanderai :
1/ Le voyage d’Aurore parce que c’est mon premier livre, il ouvre la voie. Et c’est celui dont j’aime dire : « Un jour j’ai écrit un livre et l’invitation au voyage est devenue mienne pour toujours »

2/ Sanglotites équatoriales parce que c’est mon cri contre l’infamie, mon indignation face à la bêtise qui tend à s’ériger comme norme. C’est ma partition militante pour ces femmes-sœurs prises pour des bêtes de somme, violées, violentées, elles ces doubles victimes des guerres qui sévissent en Afrique centrale et dans le monde.

Quand on est une jeune femme écrivain, comment se faire publier dans votre maison d’édition ?

Nous envoyer simplement le manuscrit à ladoxaeditions@gmail.com. Ce dernier sera analysé, étudié en vue d’un avis éditorial.

Un conseil pour celles qui ont du talent dans l’écriture et qui ne savent pas comment se lancer?

Oser, se lancer, proposer son manuscrit aux différentes maisons d’éditions, en ayant au préalable pris le soin de se renseigner sur leurs lignes éditoriales. Il n’y a pas de trajectoire type. Lorsqu’on a une idée et qu’on veut la partager par l’écriture, il faut l’écrire, « l’accoucher », parce que tant qu’elle reste en vous, elle demeure stérile et vous ne saurez jamais ce que vous valez. Vous pouvez aussi recourir au système de tutorat ou de mentorat en écriture, cela donne plus d’ouvertures et de possibilités auprès des éditeurs.

La Rédaction

redaction@afrocadre.com

Review overview
NO COMMENTS

POST A COMMENT

error: Content is protected !!