Pourquoi le Lundi est un jour de travail pas comme les autres ? - Afrocadre
Home / Gestion de carrière  / Pourquoi le Lundi est un jour de travail pas comme les autres ?

Pourquoi le Lundi est un jour de travail pas comme les autres ?

Ça y est, on est dimanche après-midi, il faut commencer à préparer sa semaine. Un sentiment d’inconfort, de « pas-envie-du-tout » nous gagne.C’est clair, les symptômes sont là, demain c’est lundi.

Ça y est, on est dimanche après-midi, il faut commencer à préparer sa semaine. Un sentiment d’inconfort, de « pas-envie-du-tout » nous gagne. C’est clair, les symptômes sont là, demain c’est lundi et on va devoir aller travailler (note à moi-même : c’est curieux comme ce sentiment n’apparaît jamais pendant les vacances…).

 

Avant de se mettre la rate au court bouillon, et surtout parce que quoi qu’on fasse lundi pointera tout de même le bout de son nez, il n’est pas superflu d’avoir connaissance de quelques points de réalité sur les démarrages de semaine.

 

Personnellement depuis que je le sais, je relativise l’arrivée du lundi (Merci aux astuces glanées sur le net !!!) enfin… je crois. Ces points, témoignages de la vie réelle des acteurs du lundi permettent d’atténuer “l’angoisse du lundi”, et ceci qu’on soit à son compte ou salarié.

 

Attendez, j’ai encore mieux : ils permettent de mieux appréhender la semaine en mettant en place une stratégie d’organisation efficace.

 

En réalité personne ne fait attention au Lundi

 

Les grandes enseignes et marques ont tendance à effectuer leurs annonces le vendredi soir en mode teasing. C’est certainement une stratégie pour faire parler et réfléchir le public tout le weekend. Les fans seront impatients le lundi, la frénésie du weekend se fera sentir toute la journée et on ne verra pas passer la journée.

 

En entreprise c’est aussi le cas avec les grandes réunions du vendredi, les lancements de produits, tout ce qui nécessite une sérieuse attention. Ce qui fait qu’en général le Lundi on est assez occupé. Voire même très occupé, en tout cas assez pour ne pas tenir compte du jour.

 

En réalité, personne n’est prêt le Lundi

L’idée d’être en weekend ou en vacances rend naturellement le travail plus relax et calme. Même quand on travaille de chez soi, la coupure du weekend est importante. On change complètement de comportement quand on est en weekend, du coup revenir au travail nécessite un petit temps d’adaptation.

 

Il faut se préparer moralement à travailler en tenant compte des multiples sollicitations (téléphones, ordinateurs, réseaux, collègues, travaux extérieurs…).

 

Il y a une différence notable entre faire les choses en toute quiétude (sans pression ou deadline rapprochée) et travailler en gérant toutes ces sollicitations inhérentes sans doute au poste et au contexte professionnel.

 

Une astuce pour tenter d’avoir au moins un jour de travail sans pression (le lundi bien entendu) est de se comporter le lundi comme on le ferait le vendredi, c’est-à-dire en préparant le travail du reste de la semaine (et donc laisser les applications et pensées plus sérieuses pour plus tard).

 

 

En réalité peu de personnes écoutent (ce qu’on leur dit) le Lundi

Bon, qu’on se le dise, le lundi n’est clairement pas le bon jour pour socialiser. Même sur le web c’est considéré comme l’un des jours les plus faibles pour publier sur les réseaux sociaux (mercredi étant un meilleur jour), idem pour la prospection téléphonique.

 

Il est recommandé de caler ses demandes et autres discussions sur les sujets importants au travail un autre jour, le mardi par exemple (sauf bien sur quand on sort d’un weekend de trois jours et qu’on reprend le travail le mardi).

 

En réalité peu de personnes sont satisfaites de leur travail le Lundi

 

En ‘joyeux’ perfectionnistes que nous sommes, nous avons tendance à vouloir être productifs toutes les semaines de l’année, à défaut de l’être tous les jours sans faille.

 

C’est quelques fois motivant il faut l’avouer mais c’est aussi beaucoup de pression (auto infligée pour le coup). Le moindre dossier inachevé vient hanter les soirées du weekend et on en perd le sommeil.

 

Pour atténuer le stress naissant, vous pouvez par exemple tenir une liste simple et restreinte de ce qui doit être fait en priorité le lundi, et pourquoi pas déléguer une partie des activités pour avancer sur le dossier. Le “gros” du dossier pourrait être effectué le mardi, avec un sentiment plus calme et plus serein.

 

Si de nombreuses personnes se reconnaissent dans ces descriptifs, ils ne sont pas toujours évidents à mettre en place je vous l’accorde.

 

 

Marie Josee YONGUI
Psychologue du travail à MJY Consulting
Marie Josee YONGUI on Twitter

myongui@mjyconsulting.fr

Review overview
NO COMMENTS

POST A COMMENT

error: Content is protected !!