Nina Isako, fondatrice de ISAKO : « Je fais de mes difficultés un tremplin vers mon succès». - Afrocadre
Home / Zoom sur elles  / Jeunes femmes  / Nina Isako, fondatrice de ISAKO : « Je fais de mes difficultés un tremplin vers mon succès».

Nina Isako, fondatrice de ISAKO : « Je fais de mes difficultés un tremplin vers mon succès».

J'ai commencé à me poser des questions sur que je voulais vraiment être, j'ai lu quelques part que nous avons tous le droit de courir après nos rêves. Le mien était ancré sur la mode.

Je suis Nina Isako, je suis une jeune femme entrepreneur. J’ai un diplôme en science de l’information et de la communication.

J’aime construire une idée, une histoire avec une équipe et voir des clients heureux. J’ai travaillé comme protocole d’accueil pendants mes années à l’université et j’ai appris la patience, le travail d’équipe et surtout j’ai appris que la valeur du métier dépend de la personne qui l’exerce. L’entreprenariat s’avère être une expérience des plus excitante qu’une personne puisse vivre.

J’ai toujours été passionnée du pagne. Je me suis toujours sentie unique en le portant. Il n’y a rien de plus gratifiant au monde que d’œuvrer à essayer d’embellir la vie des milliers des personnes.

Parallèlement, il y a toujours eu en moi un profond besoin de défendre la femme et de l’aider à être bien plus que le simple rôle auquel la société le cantonne. C’est un peu la mission en arrière-plan de Isakoe suis Nina Isako, j’ai 25 ans je suis une jeune femme entrepreneur. J’ai un diplôme en science de l’information et de la communication.

ISAKO à l’ambition de contribuer à remettre la RDC dans l’échiquier mondial de la culture et de la mode et de donner une plateforme authentique d’expression à la jeune africaine urbaine.

Vos débuts…

J’ai commencé à me poser des questions sur ce que je voulais vraiment être, j’ai lu quelque part que nous avons tous le droit de courir après nos rêves. Le mien était ancré sur la mode. J’y ai cru très fort et je me suis donnée le moyen pour y arriver. J’ai trouvé une couturière, j’ai commencé à créer des modèles de sac en pagne que je vendais à mes connaissances, et avec l’aide d’un ami j’ai créé la marque ISAKO et ensuite j’ai commencé à saisir toutes opportunités qui pourraient  permettre à ISAKO de se faire connaître au grand public :  j’ai exposé  à de nombreux événements.

ISAKO est une marque d’accessoires en pagne qui croit dans la beauté et l’authenticité du pagne Africain qui veut donner une voix à la nouvelle génération des femmes qui vont changer l’Afrique. Mon quotidien en tant que femme entrepreneur est de pouvoir me surpasser tout le jour essayer de ne pas être au même endroit que j’étais hier. Le stress et le surmenage sont des embuscades dans ce challenge, mais cela fait partie du jeu.

A 25 ans, créer son entreprise, c’est porter un projet personnel qui a pour but d’être sa source de revenue, un projet impliquant des enjeux  importants, une adrénaline constante.Certes ce n’est pas facile mais ça en vaut la peine.

Les difficultés que j’ai rencontrées lors de mon parcours des créations :  ne pas avoir assez d’opportunités pour faire connaitre mon travail. Comme on dit » quand on veut, on peut » je fais de mes difficultés un tremplin vers mon succès, en créant une page Facebook ou j’ai publié mes collections et organisé mes ventes en même temps.

La Rédaction

redaction@afrocadre.com

Review overview
NO COMMENTS

POST A COMMENT

error: Content is protected !!