"Pour moi, être Maman et entrepreneur sont totalement compatibles".Muna Lobé. - Afrocadre
Home / Zoom sur elles  / Maman-preneurs  / « Pour moi, être Maman et entrepreneur sont totalement compatibles ».Muna Lobé.

« Pour moi, être Maman et entrepreneur sont totalement compatibles ».Muna Lobé.

C'est justement le fait d'être devenue Maman et d'avoir pris une année complète pour être auprès de mon enfant qui m'a permis de m'investir pleinement dans cette aventure entrepreneuriale.

Je suis Muna Lobé, j’ai 36 ans et je suis d’origine Guadeloupéenne et Camerounaise. Je suis célibataire et Maman d’une petite fille de 10 mois. Je suis ethnologue de formation. J’ai été tour à tour Directrice pédagogique d’un Institut de langues, chef de projet, consultante et formatrice dans le développement International. J’ai fondé mon agence de Consulting (Arts et Culture) – AYA Consulting en 2013.

J’ai fondé AYA Consulting en Août 2013 alors que je résidais dans les Caraïbes. Je venais de vivre une expérience inouïe en tant que chef de projet pour un programme éducatif d’envergure mais j’avais envie de rompre avec les obligations institutionnelles, la pression des bailleurs et le sentiment que l’impact des interventions n’était pas aussi important que nous le souhaitions.
Je mourrais d’envie de travailler à mon rythme, avec des partenaires choisis (et enthousiastes) et dans des domaines chers à mon coeur tels que l’art et la culture. En effet, je suis issue d’une famille d’artistes et de par ma formation d’anthropologue, très fortement attirée par les cultures du mondes et plus particulièrement les cultures afro-caribéennes.

Après plusieurs années de déplacements fréquents, de réunions et de sessions de formation multiples, de rédaction de rapports, il me fallait envisager de travailler toujours avec autant de passion mais de manière plus qualitative. L’entreprenariat offre, à mes yeux, tout cela et plus encore. Du reste, j’ai commencé d’abord en louant des bureaux et en recrutant des stagiaires puis j’ai compris que je pouvais aussi travailler à distance et à moindre frais. Grâce aux conseils avisés de mes proches mais aussi de ma banque, j’ai opté pour une forme d’entreprenariat souple qui m’a permis de bâtir une vision durable pour AYA.

Que faisiez-vous avant de créer votre entreprise ?

Etre mère est pour moi un honneur et un privilège. Je suis encore toute émerveillée de découvrir que l’enfant qui s’épanouit aujourd’hui devant moi gigotait dans mon ventre il y a quelques mois! J’espère pouvoir apporter à ma fille tout ce dont elle aura besoin pour affronter pleinement et sereinement le monde. Je suis remarquablement soutenue par mes proches et je ne me considère donc pas maman « seule » ou « isolée ». J’ai une communauté d’hommes et de femmes aimants qui m’entourent et rendent cette aventure humaine belle et dénuée de jugements. En ce qui concerne mon choix de carrière, j’échange régulièrement avec les miens au sujet des projets de l’agence. C’est à présent une vraie gymnastique mentale (et physique) car mes priorités ont changé. Je me suis rapprochée géographiquement de mes parents mais aussi d’amis de longue date, ce qui facilite mon quotidien mais me permet aussi d’avoir les pieds sur terre et de m’investir aussi dans la vie des gens que j’aime.

Comment arrivez vous à trouver un équilibre entre votre vie professionnelles et votre vie de maman ?

Ma fille entrera à la micro-crèche en Septembre et y sera deux après-midis et une journée complète par semaine. Actuellement, une journée type s’articule autour de son rythme en terme de repas, de siestes et d’activités ludiques (sorties, jeux, lectures). J’établis mon planning de la journée la veille au soir. Je peux passer quelques appels importants le matin après le petit-déjeuner mais ne me mets derrière mon ordinateur qu’une fois qu’elle est couchée pour sa première sieste. Le déjeuner est un moment important et mon téléphone redevient silencieux. Dans l’après-midi, lors de sa deuxième sieste, je travaille également. Toutefois, lorsque je dois réfléchir/produire/rédiger, j’attends le soir pour vraiment me plonger dans le projet du moment. Si nous sommes de sortie dans l’après-midi, je ne réponds qu’à des appels amicaux.

Lorsque j’ai des réunions Skype/FaceTime et autres, je m’organise en amont avec mes parents pour qu’elle soit gardée. Son inscription à la micro-crèche me permettra de poursuivre mes activités sportives – Pilates, natation- (en journée plutôt que le soir), de me déplacer si besoin en région parisienne pour des rendez-vous et d’équilibrer mes nuits!

Regrettez-vous vos choix de carrière ?

C’est justement le fait d’être devenue Maman et d’avoir pris une année complète pour être auprès de mon enfant qui m’a permis de m’investir pleinement dans cette aventure entrepreneuriale. En effet, avant cette année, je menais de front les projets de mon agence avec mes responsabilités au sein d’une organisation internationale. Aujourd’hui, il n’y a plus qu’AYA. 

Pour moi, être Maman et entrepreneur sont totalement compatibles voire souhaitables. J’organise mon travail en fonction de mon enfant. Je me suis adaptée à son rythme et le respecte entièrement tout en assurant le reste (rires).  C’est exténuant mais c’est surtout une question d’organisation et de volonté. Je souhaite offrir à ma fille une vie qualitative et équilibrée.

Peu importe qu’elle ne corresponde pas à une certaine « norme ». Je souhaite pouvoir organiser mon temps entre chacune de mes passions: ma famille et mes amis, ma profession, mes voyages. C’est faisable… ça demande beaucoup de dynamisme et de volonté et puis d’être bien entourée et soutenue aussi. Et c’est mon cas.

Contact : http://ayaconsulting.be/ | Email : hello@ayaconsulting.be | Tél : 00336 13 52 05 75

La Rédaction

redaction@afrocadre.com

Review overview
NO COMMENTS

POST A COMMENT

error: Content is protected !!