Scheena Donia : "On ne peut pas être parfaite au travail et à la maison." - Afrocadre
Home / Zoom sur elles  / Maman-preneurs  / Scheena Donia : « On ne peut pas être parfaite au travail et à la maison. »

Scheena Donia : « On ne peut pas être parfaite au travail et à la maison. »

Découvrez le portrait de Scheena Donia, blogueuse, conseillère en image et mère de 4 enfants. Entre éducation des enfants et passion pour la mode, elle nous dépeint son univers.

Qui est Scheena Donia ?

Une afro-parisienne qui jongle entre sa vie de femme, de coach en image et blogueuse et de mère sur des talons aiguilles mais chut, ne dites pas que je porte des baskets au quotidien. Un mythe mourrait !

Combien d’enfants avez-vous ? Parlez nous d’eux..surtout de Paloma qui est presque devenue une star au travers de ses vidéos en fang.

J’ai trois garçons de 20, 16 et 10 ans et une petite dernière de 9 ans, ma Paloma. A ma grande surprise, les videos de chansons que je lui apprenais dans ma langue maternelle sont devenues très virales au point que lorsque je ne poste pas de vidéos d’elle en quelques semaines, je reçois littéralement des plaintes du type : où est Paloma ? On veut des chansons ! (rires)

Comment gérez-vous votre vie professionnelle et votre vie de mère ?

En responsabilisant très tôt mes enfants, en m’appuyant sur eux, sur la famille et les amis pour trouver du temps pour moi et mon travail, en faisant la part des choses. Ils savent combien mon travail est important et surtout qu’il sert à payer leurs joujoux et autres petits plaisirs d’enfants alors ils me laissent très souvent travailler tranquillement, n’hésitant parfois pas à venir me demander si je veux un thé ou un verre de Danao.

Les internautes apprécient les valeurs culturelles que vous inculquez à vos enfants, pourquoi est ce aussi important pour vous ?

Parce que c’est ce que je suis. J’ai été élevée dans ces valeurs et l’on m’a appris que c’est à la mère de transmettre cet héritage à ses enfants pour qu’ils n’oublient jamais d’où ils viennent pour mieux avancer dans la vie. Alors, on mange, parle (un peu), chante (beaucoup), lit, s’habille fang, gabonais, africain ! Après tout, mes enfants sont aussi Fangs que Français.

« Je gère ma vie privée et professionnelle en responsabilisant mes enfants. »

Arrivez-vous à prendre du temps pour vous-même ?

C’est primordial sinon les batteries lâchent ! Le lundi est ma journée farniente. Pendant que tout le monde travaille, je Netflix and chill, vais au cinéma, m’offre des fleurs, un soin du visage, un restaurant… Bref tout ce qui peut m’aider à recharger mes batteries et mieux revenir à l’assaut de ma vie de working mom.

Parlez-nous en quelques mots du contenu de votre blog ? Comment réalisez-vous vos photos ? Faites vous appel à des professionnels ?

Mon blog est le lieu où je partage des conseils de style vestimentaires, de bonnes adresses de créateurs afros, ma vie de mère, mes coups de coeur artistiques et quelques conseils en développement personnel. Je réalise mes vidéos depuis mon téléphone, rien de très professionnel.

Que vous apporte cette activité d’un point de vue personnel, professionnel et relationnel ?

C’est un lieu de partage de même qu’une source de revenus grâce à des collaborations avec des marques. Mais ma gratification la plus grande vient des retours de mes lecteurs/lectrices et du bien que mes mots semblent leur faire.

Pour vous quel est le secret pour être une maman entrepreneur performante et épanouie ?

Eviter l’auto-flagellation. On ne peut pas être partout, tout le temps. On ne peut pas être parfaite au travail et à la maison. Il y aura des jours avec et des jours sans mais tout cela en vaut la peine car c’est pour offrir à nos enfants ce que très souvent nous n’avons pas eu et les meilleurs chances dans la vie que nous sommes obligés de travailler.

La Rédaction

redaction@afrocadre.com

Review overview
8 COMMENTS
  • Zila 16/01/2018

    Tu m’inspire beaucoup. Dieu te Fortis et vous bénisse

  • Crisolle 16/01/2018

    Je suis dans le même cas ! Bel interview

  • natacha 16/01/2018

    Merci de donner du rêve aux gens..je suis d’accord avec toi à ce propos

    « On ne peut pas être partout, tout le temps. On ne peut pas être parfaite au travail et à la maison. Il y aura des jours avec et des jours sans mais tout cela en vaut la peine car c’est pour offrir à nos enfants ce que très souvent nous n’avons pas eu et les meilleurs chances dans la vie que nous sommes obligés de travailler ».

    je donnerais ma vie pour que mes enfants soient plus épanouis que moi même à leur age.Nous sommes une génération qui n’a pas tout eu ou presque,donc…

  • Ursule 17/01/2018

    Super interview,
    Je suis d’accord avec ce qu’elle dit. Et c’est genial de pouvoir s’epanouir dans sa vie familiale et professionnelle.
    4 enfants c’est boulot , mais c’est tellement grarifiant…
    Merci

  • nathallie 17/01/2018

    cool, félicitation !!!!

  • Julie 17/01/2018

    J’ai « seulement » deux enfants… mais étant également coach en image et présente sur les réseaux sociaux, je me retrouve totalement dans cette interview. Il est important de savoir garder du temps pour soi: pour moi, ça passe par la pratique du yoga et du paddle, d’ailleurs toute la famille s’y est mis et c’est aussi devenu l’occasion de partage et d’échanges en famille. Bonne continuation à vous !

  • Cassandra 30/01/2018

    Salut,

    Justeune question et le père des enfants dans tout ça ? Il n’aide pas?

    Cordialement,

  • delphine 06/03/2018

    Une inspiration pour nous les jeunes afropolitaines qui rêvons plus grand et qui aspirons à l’entrepreunariat. Merci pour Ces mots qui nous parlent tant ! Nous sommes fières de l’image que tu apportes à la femme quelque soit son origine, Go Ahead 😘

POST A COMMENT

error: Content is protected !!