Home / Développement personnel  / Santé et Prospérité : les 2 faces d’une même pièce

Santé et Prospérité : les 2 faces d’une même pièce

’il est bien une chose que de nombreuses femmes cadres et entrepreneures partagent, c’est la nécessité d’être multitâches.Tenir la louche d’une main, le télephone de l’autre


S’il est bien une chose que de nombreuses femmes cadres et entrepreneures partagent, c’est la nécessité d’être multitâches. Tenir la louche d’une main, le télephone de l’autre tout en intimant du regard à son dernier de renoncer à l’idée qui vient de lui traverser la tête sont des images du quotidien. Ou mieux encore: répondre à un client téléphone, en écrivant un email pour son boss, avec une collègue devant son bureau qui veut «juste un petit service»…

Il paraît que l’Homme se définit par sa capacité d’adaptation.Ce qu’on a par contre oublié de nous dire c’est que notre cerveau (et par extension notre corps) traîne le pas en matière d’adaptation en ce qui concerne le traitement des informations. Que la nature du stress de la jeune cadre dynamique n’a rien à voir avec celle du stress de la femme des cavernes. Pour notre cerveau l’équation est depuis très longhtemps la même : Stress = Fight or Flight = Adrenaline +++  (entre autres) qu’on en ait besoin ou pas.

Comment est ce qu’on s’adapte donc à notre ère quand notre propre cerveau/corps se réserve le droit de jouer pour le camp adverse?  Comment rester performante et productive malgré un environnement stressant, quand on est entrepreneure et qu’on est sa première ressource? Comment se préserver de maladies chroniques quand on est devenu un couteau suisse malgré soi ?

Etes-vous en « plus » ou « moins » bonne santé ?

Depuis 30 ans des chercheurs travaillent à isoler les facteurs qui nous permettent de «gagner» en santé, malgré un environnement professionnel qui en demande toujours plus. D’autant plus que notre coprs nous est «livré» sans notice d’utilisation!

Selon l’OMS la santé est: «un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité. » Il est donc évident que personne n’est probablement en parfaite santé H24 et qu’on est tous plus ou moins en bonne santé.  Pour l’améliorer il faudrait déja savoir d’où on part, et pour cela rien de mieux: Ecoutez-vous!

Sommeil et appétit : où en êtes-vous ?

Le moyen le plus facile et le plus efficace de savoir si notre corps fonctionne comme il devrait est de considérer ces 2 fonctions. Un sommeil et/ou un appetit troublés (peut importe en plus ou en moins) témoignent généralement d’un déséquilibre.

La pleine conscience est une pratique méditative thérapeutique qui nous permet d’être à «l’écoute attentive» de notre corps et/ou de notre monde. La pleine conscience rendue célèbre par Jon Kabat-Zinn est reconnue aujourd’hui pour ses vertus dans la prise en charge des pathologies liées au stress.


Moins on sera en bonne santé plus on aura besoin d’énergie pour gérer les urgences du quotidien.

Où en sont vos relations humaines ?

Vous sentez-vous bien entourée? La qualité de nos interactions avec les autres est influencée par l’état général de notre santé. Qui a remarqué que les autres (of course!) sont toujours plus difficiles lorsque nous ne sommes pas au top de notre forme ? Moins on sera en bonne santé plus on aura besoin d’énergie pour gérer les urgences du quotidien. Et moins on en aura pour  s’adapter aux autres.

Alors, vous êtes plutôt «plus» ou plutôt «moins» en santé? Sur une échelle de 1 à 10 (10 étant la meilleure note), à combien estimez-vous votre santé actuelle?

La Rédaction
POST TAGS:

redaction@afrocadre.com

Review overview
NO COMMENTS

POST A COMMENT

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!