Home / ELLES racontent...  / Cameroun : « C’est vraiment passionnant de travailler à son propre compte » Nawa Rachèle.

Cameroun : « C’est vraiment passionnant de travailler à son propre compte » Nawa Rachèle.

Mon objectif aujourd’hui reste de révolutionner mon métier et le secteur des assurances au Cameroun en éduquant le public à la notion d’assurance y compris au travers des média sociaux. 

Parlez nous de vous ?

Je m’appelle Nawa Rachele, je suis mariée, mère de 05 enfants et domiciliée à Douala au Cameroun. Née le 30 Mars 1979 à Bomono Ba Bengue, j’ai fait mes études primaires et secondaires dans la région du littoral. Mes études supérieures effectuées dans la région du centre ont été sanctionnées par un Diplôme d’Ingénieur de Travaux en Informatique de Gestion obtenu en 2005 à l’Institut Africain d’Informatique, une école à la notoriété reconnue dans la sous-région Afrique Centrale. 

 

Après mes études, j’ai fait mes classes dans les assurances, un secteur dans lequel j’exerce depuis près d’une dizaine d’années. D’abord comme Commerciale, puis comme sous-chef d’unité de vente, je m’y suis illustrée dès la première année par mon chiffre d’affaires remarquable, lequel m’a permis de remporter de nombreux lauriers. J’ai ainsi eu le privilège d’être sélectionnée par l’entreprise pour suivre des formations qualifiantes en assurance afin d’être reconnue comme mandataire.  

 

Cependant, les années passant, je suis restée nostalgique de ma formation de base en Informatique dont les acquis semblaient passer aux oubliettes. Dans le souci d’exploiter mon savoir-faire dans le domaine des TIC pour booster mes performances professionnelles, réalisant ainsi une continuité entre ma formation académique et ma carrière professionnelle, j’ai décidé de renforcer mes capacités dans le domaine des média sociaux à travers des formations en ‘Social et Digital Manager’ et ‘Community Manager’. Mon objectif aujourd’hui reste de révolutionner mon métier et le secteur des assurances au Cameroun en éduquant le public à la notion d’assurance y compris au travers des média sociaux.

Parlez-nous de votre métier ? 

En ma qualité d’agent d’assurance, mon travail consiste à :

  

  • Rechercher les prospects;   
  • Aider mes prospects à formuler leurs besoins en matière de protection des biens et des personnes ; Vendre des solutions d’assurances adaptées aux besoins des prospects ;  
  • Gérer les contrats des assurés, encaisser les primes d’assurances et accompagner les assurés jusqu’au versement des indemnités en cas de sinistres ;  
  • Suivre l’évolution de la législation tout en surveillant les résultats enregistrés;  
  • Diriger mon équipe de collaborateurs tout en prospectant de nouveaux marchés. J’ai choisi ce métier pour être autonome et ensuite parce que j’ai le goût du contact.

Quelles sont vos responsabilités quotidiennes ?

  • Animer mes pages sur les média sociaux ;   
  • Rechercher des prospects ;   
  • Négocier des rendez-vous pour proposer des services d’assurances ;   
  • Analyser les besoins des prospects, proposer des contrats les mieux adaptés;   
  • Suivre les contrats des clients, les faire évoluer au besoin, encaisser les cotisations et intervenir en cas de besoin;   
  • Suivre les sinistre jusqu’à indemnisation;   
  • Mener une veille juridique constante sur l’évolution de la législation en matière d’assurance.

Qu’aimez-vous dans ce métier ? 

C’est vraiment passionnant de travailler à son propre compte, choisir son revenu car je suis payé au résultat, rencontrer des personnes différentes tous les jours, les aider à mieux gérer leur vie, être avec les personnes très satisfaites des services rendus.

 Si vous aviez le choix, feriez-vous autre chose ? 

Oui, travailler comme Social and Digital Manager dans le secteur des assurances. 

Ressentez-vous un changement de traitement entre vos collègues hommes et vous ?

Non, le traitement est le même.

Quelles qualités sont requises pour occuper ce poste ?

Un réel esprit d’initiative doublé d’un sens de diplomatie, le sens de la négociation et de rigueur, esprit de persuasion et de bonnes notions managériales et comptables. 

Quelles sont les possibilités d’évolution ?

Etre chef d’une agence, créer un cabinet de courtage ou un cabinet conseils en assurances.  

Retrouve-t-on beaucoup de femmes /jeunes femmes dans ce domaine dans votre métier ?  

Oui, elles sont d’ailleurs plus nombreuses que les hommes

Quelles difficultés rencontrez-vous ? 

  • La mauvaise image que le public se fait des assureurs ;
  • Le manque de communication réel des acteurs du secteur ;
  • La vitesse de numérisation des compagnies d’assurances est très lente.
La Rédaction

redaction@afrocadre.com

Review overview
NO COMMENTS

POST A COMMENT

error: Content is protected !!