Home / ELLES racontent...  / Mymoon Ah , passionnée d’optique , elle crée sa marque de lunettes en wax.

Mymoon Ah , passionnée d’optique , elle crée sa marque de lunettes en wax.

La marque Maiwax est née de l'observation par sa créatrice d'une demande qui n'était comblée par les lunetiers : la proposition de lunettes colorées.Mymoon Ah décide de répondre à ce besoin.

Une passion pour l’optique 

 

Je suis une opticienne française de 29 ans, originaire du Sénégal oriental. Je suis actuellement Opticienne designer et fondatrice de la marque de lunette Maïwax.Après l’obtention de mon baccalauréat Scientifique, j’ai intégré une école d’optique à Paris. J’ai suivi une formation de 2 ans pour obtenir un BTS Opticien Lunetier. Ensuite, je me suis spécialisée en optométrie, contactologie et basse vision. En parallèle de ces années de formation, j’ai travaillé en magasin d’optique, dans le domaine de la recherche en déficience visuelle et participé à des actions humanitaires.

Le  métier d’opticien lunetier est très polyvalent et c’est pour cette raison là que j’aime ce métier. On ne s’ennuie jamais.Au sein du magasin d’optique, l’opticien lunetier conseille la clientèle sur le choix de la compensation optique (monture, verre et/ou lentilles), par rapport à la correction du porteur.

MAIWAX, une marque de lunettes colorées

J’ai travaillé en magasin d’optique pendant 8 ans et je me suis rendue compte que peu de marques proposent des montures colorées alors qu’un grand nombre de clients en recherchent.
J’ai donc eu l’envie de créer une marque de lunettes spécialisées  colorée mais surtout véhiculant un message fort. Pour cela, j’ai puisé dans mon histoire, mais aussi dans celle de toutes les femmes originaires d’Afrique. J’ai eu l’idée d’utiliser dans mes créations , des matériaux avec une identité africaine comme le wax, les perles, cauris.

Comme pour un magasin d’optique mes tâches tournent autour de :  la gestion des stocks, le suivi des commandes, les relations avec les fournisseurs, la comptabilité quotidienne, l’administratif (tiers payant, relations avec les organismes de santé…) ainsi que l’agencement de la vitrine et de la surface de vente.

Lors d’une vente optique, je prends des mesures pour le centrage des verres et si nécessaires en tant qu’opticienne j’ai la possibilité d’effectuer un contrôle visuel. Je m’occupe également du taillage/montage des verres sur la monture et l’ajustage de la monture sur le visage du client.

En supplément des taches de l’opticien, je m’occupe de toute la partie design de la collection optique/solaire Maïwax. Nos collections sont dessinées au sein de nos bureaux à Paris, les tracés sont ensuite envoyés à Oyonnax. Notre maquettiste effectue un premier prototype afin de visualiser la monture et effectuer d’éventuelles modifications. Une fois le prototype validé, nous lançons la production d’une série limitée destinée à la vente auprès de nos opticiens partenaires.
La réalisation de nos lunettes nécessite en moyenne trois à cinq semaines de travail. Nos artisans lunetiers réalisent entre 160 et 220 opérations différentes pour la réalisation d’une paire de lunettes.

Le tissu africain est la signature de notre marque. Cela signifie que lorsque nous imaginons nos collections, nous choisissons dans un premier temps les tissus avant même de penser au design et au style de la monture.

On peut comparer cela à un créateur de mode qui s’inspire du tissu pour créer une pièce. Ainsi chaque lunette de nos collections s’inspire des motifs et des couleurs du tissu. Une grande dextérité manuelle est nécessaire afin de manipuler et d’effectuer l’entretien et la pose des verres et montures. Etre avenant, avoir un bon relationnel est nécessaire afin de communiquer avec la clientèle. A cela s’ajoute un esprit commercial et une sensibilité aux tendances de la mode, afin de proposer des produits dans l’air du temps et à la pointe de la technologie.

Aujourd’hui au sein de Maïwax, la difficulté serait la diffusion de la marque dans toute la France. L’équipe Maïwax travail sur ce point afin qu’elle ne soit qu’une étape dans notre développement

Quels conseils pourriez-vous donner aux jeunes femmes qui aspirent à créer leur propre business et dans le même domaine que vous ?

Il faut avoir conscience que l’entrepreneur rencontre de nombreuses étapes difficiles lors de son parcours entrepreneurial, mais néanmoins elles sont nécessaires et indispensables pour arriver à la réussite.Donc soyez persévérantes, motivées et déterminées.N’ayez pas peur de rêver, créer et innover.

Contact : www.maiwax.com

La Rédaction

redaction@afrocadre.com

Review overview
NO COMMENTS

POST A COMMENT

error: Content is protected !!