Home / Qualité-Sécurité-Environnement  / Mise en place d’une stratégie QSE

Mise en place d’une stratégie QSE

La stratégie QSE est planifiée en tenant compte de l'environnement externe (risques et opportunités) et des capacités et possibilités disponibles en interne.

Appliquée au secteur QSE, la stratégie pourrait se définir comme une manière d’organiser, de structurer un travail ou encore de coordonner une série d’actions sur le long terme en intégrant les exigences Qualité Sécurité et Environnement.

La prise en compte des enjeux liés aux problématiques QSE permet de manière non exhaustive de :

Renforcer la conformité des produits, des installations et la compétitivité de l’entreprise

Assurer un management formalisé visant à accroître la satisfaction des clients, la qualité des services et à réduire les coûts liés à la production

Améliorer les conditions de travail des salariés en termes de santé et de sécurité

Intégrer les défis environnementaux tout au long des projets – Développer une culture QSE au sein de l’entreprise ou au cœur des organisation

Pour atteindre ces objectifs, l’entreprise s’appuie de manière générale sur une méthodologie basée sur différents référentiels tels que l’ISO 9001 (Qualité), l’ISO 14001 (Environnement), l’OHSAS 18001 bientôt ISO 45001 (Santé – sécurité au travail), EN 9100, Mase, etc..

Stratégie QSE à l’échelle des entreprises et des organisations

Le succès d’une stratégie QSE est défini par ses résultats, le respect des exigences réglementaires en vigueur et la cohérence des actions mises en place avec la politique générale ou la vision de l’entreprise. Ci-dessous, trois axes majeurs inspirés de la « méthode PDCA » de Deming, qui pourront aider à développer une stratégie QSE simple et transposable au sein de différentes entreprises et organisations

Le choix d’opter pour un système de management QSE intégré ou séparé est libre. Il dépend de la vision de l’entreprise ou de l’organisation.

1.Etat des lieux et diagnostic de l’existant

Cette première étape essentielle permet de mieux connaître l’entreprise ou l’organisation. Elle permet d’orienter les recherches de solutions afin d’être plus concis et efficace pour la réalisation et le suivi du plan d’action.

Pour ce faire :

Réaliser une veille réglementaire étroitement liée à l’activité, son marché et ses acteurs principaux.

Réaliser un audit interne sur la base d’un référentiel reconnu au sein du secteur d’activité et prendre en compte les recommandations qui vont en découler

Lister les compétences QSE au sein de l’organisation (le capital humain)

Réaliser une matrice S.W.O.T en utilisant les 3 points précédents pour définir les forces de l’entreprise, les faiblesses, les menaces auxquelles elle est exposée et enfin les opportunités qu’elle peut saisir.

2.Plan d’action et mise en œuvre

De manière générale, le plan d’action QSE se définit comme l’interface entre les phases d’analyse et de mise en œuvre des décisions.Il permet la détection des non-conformités, l’identification des aspects environnementaux significatifs ou non, la hiérarchisation des risques par le biais de critères de classification et d’une cotation spécifique.

Il permet également de définir les objectifs prioritaires, de désigner des responsables d’action avec des délais de réalisation etc. Sa mise en œuvre concrète passe avant tout par une estimation budgétaire et par la mise en place d’actions correctives.

3.Contrôle et révision du système mis en place

Il s’agit ici d’un suivi des actions mises en place dans le but d’améliorer encore et encore l’existant. Ce travail doit être réalisé conformément à une démarche d’amélioration continue. Il faut tenir compte entre autres des retours d’expérience, des indicateurs préalablement définis, des statistiques établies suite à la réalisation des plans d’action etc.

Guy Stéphane DAGO
Analyste HSEQ - Affaires réglementaires.
Guy Stéphane DAGO on Twitter
POST TAGS:

dagoguystephane@yahoo.fr

Analyste HSEQ - Affaires réglementaires.

Review overview
NO COMMENTS

POST A COMMENT

error: Content is protected !!