Home / Santé  / Consommer du miel vous fera du bien.

Consommer du miel vous fera du bien.

Les études sur le miel se multiplient et mettent en lumière ses qualités antibiotiques, et confirment chaque jour que ses vertus connues empiriquement ont des explications scientifiques.

La plus connue des indications du miel est sans ancun doute son activité en dermatologie : pour activer la cicatrisation des plaies et brûlures , mais aussi en cas d’herpès , pour soigner les hémorroïdes et les fissures anales, l’eczéma et le psoriasis , les mycoses ou encore les escarres , si difficiles à guérir.

Le miel est indiqué pour soigner les troubles des systèmes respiratoire et digestif. Son utilisation en cas de maux de gorge et de toux est bien connue , mais il est aussi intéressant en cas de rhume des foins. L’ingestion de 10 à 20 grammes de miel par jour pendant l’hiver se révèle  souvent très efficace pour passer au travers des éternuements quand vient le printemps-sans doute parce que le miel contient des pré-biotiques et du pollen (dont les allergènes sont majoritairement détruits par la salive de l’abeille au moment de la récolte).

Constipation  , gastro-entérite , mycoses digestives et acidité gastrique entrent également dans les indications du miel. Les études montrent , par exemple, que le miel inhibe la fameuse bactérie Helicobacter pylori mise en cause dans l’ulcère à l’estomac.

Les sinusites chroniques  sont dues à deux bactéries particulièrement résistantes  aux antibiotiques : Pseudomonas aeruginosa et Staphyloccus aureus. Ces colonies de bactéries sont protégées par une sorte de pellicule biologique, composée de micro-organismes , infranchissable par les antibiotiques.

Des études in-vitro réalisées par des chercheurs de l’hôpital d’Ottawa, montrent que certains miels parviennent à passer à travers la pellicule protectrice des bactéries et à les détruire. Tous les miels contiennent une enzyme qui fabrique du peroxyde d’hydrogène , une substance antiseptique , à des doses variables , mais certains d’entre eux renferment également une autre substance antibactérienne particulière : la défensine. Cette petite protéine expliquerait la puissance antibiotique du miel.

Le miel a plus d’une corde à son arc et les études se multiplient dans de nombreux autres domaines pour montrer ses vertus. Parmi les dernières en date ,il en est une qui montre qu’il pourrait aider au sevrage tabagique.

« Nos découvertes suggérent que le miel peut être utilisé comme supplément par ceux qui sont exposés aux radicaux libres de la fumée des cigarettes , aussi bien des fumeurs actifs que passifs , afin de les protéger ou de réduire leur risque cardiovasculaire » Docteur Wan Syaheedah Wan Ghazali 

Vous avez maintenant les bonnes raisons pour remplacer le sucre par du miel. Vous pouvez aussi l’utiliser dans des recettes pour soigner  des tas de petites choses.

Avec de l’organe sur les boutons d’acné

Mélangez 2 cuillères à soupe de jus d’orange et 2 cuillères à soupe de miel et appliquez sur les boutons 2 fois par semaine.Laissez agir 5 minutes .Rincez à l’eau citronnée.

En cas d’insomnie

Avant de vous coucher , choisissez un miel  » toutes les fleurs » ou un miel d’oranger, ou encore d’aubépine.Mélangez 2  cuillerées à café de vinaigre de  cidre avec 2 cuillerées à café de miel et diluez le tout dans 1 verre d’eau.Prenez ensuite 2 cuillerées à café au moment de vous coucher , puis, s’il le faut, toutes les heures jusqu’à trouver le sommeil.

En cas de crampes

C’est sans doute grâce à sa richesse en potassium que le miel est si efficace contre les crampes. Choisissez un miel foncé ( ce sont les plus riches en minéraux) et prenez en 2 cuillères à café à chaque repas.Ce remède est aussi efficace en cas de crampes aux jambes ou aux pieds , pour éviter les crispations des paupières ou de la bouche.

Directement sur les hémorroides

Appliquez directement du miel sur les hémorroïdes pour calmer la douleur. Choisissez plutôt du miel de châtaignier , connu pour ses bienfaits sur la circulation.

En cas de gueule de bois

Pour faire passer maux de tête et nausées après avoir fait la fête , pressez 1 citron ajoutez autant d’eau chaude que de jus et sucrez avec 1 cuillerée à café de miel d’acacia, de bleuet, de chêne ou de romarin. Buvez d’un trait.

Crevasse sur les mamelons

Les jeunes mamans qui allaitent cessent parfois de nourrir leur bébé à cause des très douloureuses gerçures sur les mamelons. En quelques heures , le miel peut les faire cicatriser. C’est parfaitement naturel , et il suffit de le rincer avant la prochaine tétée.

Source : « Ma Bible des aliments remèdes », Sophie Lacoste, Leduc.s édition

La Rédaction
POST TAGS:

redaction@afrocadre.com

Review overview
NO COMMENTS

POST A COMMENT

error: Content is protected !!