Home / Gestion de carrière  / Valoriser un CV sans expériences professionnelles

Valoriser un CV sans expériences professionnelles

Chacun est tôt ou tard confronté à la construction d’un premier CV, que ce soit pour trouver un premier stage ou un premier emploi. Moins on est expérimenté, plus la tâche semble difficile.

Chacun est tôt ou tard confronté à la construction d’un premier CV, que ce soit pour trouver un premier stage ou un premier emploi. Moins on est expérimenté, plus la tâche semble difficile face à ce qu’on pourrait qualifier de « syndrome de la page blanche ». Quel que soit votre niveau de qualification, voici quelques précieux conseils pour constituer et valoriser un CV avec peu ou pas d’expérience professionnelle en vous appuyant sur d’autres éléments de candidature.

 

Le CV constitue souvent le premier contact avec le potentiel futur employeur. L’objectif du CV ne consiste pas à énumérer ses expériences et formations mais davantage à se présenter.

 

Pour Philippe Hemmerlé, directeur général de CVfirst (société de conseil en construction de CV), « le CV a pour rôle d’obtenir un entretien et non de trouver un job : malheureusement, certains candidats passent six mois à envoyer des CV avant de comprendre qu’ils sont hors sujet ».

 

La structure et l’apparence adéquates

 

Face à l’accumulation de CV reçus par les recruteurs, il est impératif d’en faciliter la lecture. Le plus important est de donner un titre et de structurer votre CV afin que le recruteur identifie rapidement une cohérence dans votre candidature.

 

Les principales rubriques doivent être facilement identifiables : identité, formation, expériences, langues, etc. Il est important de ne conserver que les informations importantes comme l’année d’une expérience et sa durée (plutôt que les dates précises) par exemple.

 

En outre, concernant l’apparence esthétique du CV, P. Hemmerlé précise « qu’il ne faut pas vouloir utiliser un joli format si cela ne convient pas, ce serait comme vouloir rentrer dans des chaussures trop petites ». Il ajoute que « beaucoup de candidats  ont été éliminés à cause du format de leur CV, alors qu’aucun format n’a jamais justifié un recrutement ». Dans le doute, restez simple et sobre.

 

Bien identifier l’objectif

 

L’identification de l’objectif professionnel est le point de départ de toute la démarche de candidature. « Le travail de rédaction d’un CV consiste à trouver dans votre parcours des éléments qui alimentent l’objectif professionnel. Tout le CV : chaque expérience, chaque projet, chaque mot, doit aller dans ce sens » explique le directeur général de CVfirst.

 

Il est donc plus sûr d’utiliser un unique CV et d’adapter chaque lettre de motivation à l’offre ou à l’entreprise visée.

 

Etayer la partie formation

 

Comme pour la partie « expériences professionnelles », la partie « formation » doit être construite de façon ante-chronologique de façon à ce que le recruteur étudie d’abord votre formation la plus récente. Si vous avez peu de formations, n’hésitez pas à toutes les mentionner, même les plus basiques, tel que le brevet des collèges entre autres.

 

Vous pouvez également citer vos mentions et décrire ce que vos formations vous ont apporté, aussi bien en termes de connaissances que sur le plan humain. Il peut être tout à fait pertinent de développer certains contenus de formation en relation avec l’objectif. Enfin, vous pouvez indiquer avoir suivi un MOOC (Massive Open Online Course) : si c’est en rapport avec votre objectif, cela peut constituer un vrai plus sur votre CV, démontrant votre intérêt et votre investissement.

 

Des expériences et des compétences

 

Hemmerlé n’hésite pas à déclarer « qu’il n’existe pas d’étudiants sans expérience familiale ou professionnelle pouvant être mise en rapport avec l’objectif ; la difficulté consiste à les trouver, à les comprendre et à les présenter sous le bon angle».

 

En effet, que ce soit un stage en entreprise de troisième, un job d’été, du bénévolat, de l’associatif ou des activités extra-scolaires, toute expérience peut être valorisée.

 

Avez-vous fait du baby-sitting : des parents vous ont-ils jugé digne d’une telle responsabilité ? Si vous pratiquez un sport d’équipe : appréciez-vous d’être le leader ou plutôt d’avoir un rôle bien identifié dans l’équipe ? Faites-vous preuve de créativité lorsque vous cuisinez ?

 

Avez-vous apprécié la recherche d’informations lors de votre dernier exposé ou plutôt l’aspect de gestion du projet et de coordination ?

 

Se différencier des autres candidats

 

Chaque expérience doit être l’occasion de valoriser vos compétences, vos qualités, votre savoir-être, etc. Votre profil est unique et cela doit se voir : « Est-ce que le CV de votre voisin pourrait être le vôtre et vice-versa ? » demande P. Hemmerlé. « Pour un recruteur, le pire est de recevoir 1000 CV identiques, sa problématique consiste à trouver des éléments pour choisir le bon candidat », explique-t-il.

 

Choisir les bons mots-clefs

 

Face au nombre grandissant de CV reçus pour une unique annonce, de plus en plus de recruteurs utilisent des logiciels de traitement des CV qui recherchent des mots-clefs. P. Hemmerlé propose « de regarder les mots-clefs utilisés dans l’annonce cible et dans des annonces similaires pour ré-utiliser ces mêmes mots-clefs dans son CV », favorisant ainsi la sélection informatique de sa candidature.

 

Un seul véritable profil

 

Vous pourriez être tenté d’adapter votre CV aux différentes offres qui vous intéressent. Si cela peut s’avérer pertinent à première vue pour que votre profil corresponde à l’annonce, la méthode est en fait à double tranchant. En effet, comme le souligne le directeur général, « aujourd’hui, il n’existe plus un seul recrutement durant lequel on ne google pas le candidat, on regarde le profil LinkedIn notamment, et s’il y a des différences, le recruteur va se méfier ».

 

Il est donc plus sûr d’utiliser un unique CV et d’adapter chaque lettre de motivation à l’offre ou à l’entreprise visée. En parallèle, pensez à actualiser votre profil LinkedIn et à supprimer les CV obsolètes sur les différents sites de recherche d’emploi que vous auriez pu utiliser.

 

 

 

La Rédaction

redaction@afrocadre.com

Review overview
NO COMMENTS

POST A COMMENT

error: Content is protected !!