Home / Zoom sur elles  / A la rencontre de BeautyGlamParis, une youtubeuse glamour et inspirante

A la rencontre de BeautyGlamParis, une youtubeuse glamour et inspirante

Jeune femme d’origine africaine, BeautyGlamParis est une youtubeuse et instagrameuse très en vogue. Avec plus de 133 000 abonnés sur instagram et près de 241 000 sur Youtube, elle inspire de nombreux jeunes à travers diverses vidéos qu’elle

Jeune femme d’origine africaine, BeautyGlamParis est une youtubeuse et instagrameuse très en vogue. Avec plus de 133 000 abonnés sur instagram et près de 241 000 sur Youtube, elle inspire de nombreux jeunes à travers diverses vidéos qu’elle réalise seule. 

Pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Jennifer, j’ai 24 ans et je suis née en Guinée équatoriale. Après mon baccalauréat, j’ai commencé des études juridiques et obtenu une licence. Je me suis également formée dans le domaine de la gestion d’entreprise afin de créer ma propre société.

Après avoir lancé ma chaîne YouTube, j’ai décidé, il y a maintenant 2 ans d’ouvrir ma propre boutique en ligne de vente de vêtements : beautyglamparis.com.

Quelle femme êtes-vous ? Comment vous décrivez-vous ? 

          Je suis une jeune femme souriante, très sociable et spontanée. J’accorde beaucoup d’importance à l’amitié et à la famille. Extrêmement fidèle, j’aime entreprendre et je suis persévérante dans tout ce que je fais. D’ailleurs la phrase qui me représente le mieux est : Tant que tu ne lâches rien tu ne perds rien. 


« Ce sont ces échanges qui m’ont donné

envie de lancer ma propre chaîne »

Comment et quand avez-vous lancé votre chaîne Youtube et votre compte Instagram ?

Avant de commencer à produire mes premiers contenus, j’étais une grande « consommatrice » de vidéos Youtube. C’était une période à laquelle je me sentais seule, je venais d’entrer à la fac et tous mes amis étaient partis dans des lieux différents. Je regardais diverses Youtubeuses et je remarquais qu’elles génèraient beaucoup d’interactions autour d’elles grâce à leur communauté à travers les sujets dont elles parlaient. Ce sont ces échanges qui m’ont donné envie de lancer ma propre chaîne, et, en 2015, mon aventure a commencé.

Afin de réaliser ma toute première vidéo, je me souviens avoir emprunté une caméra que l’on avait à la maison. J’ai filmé mon premier tuto make-up. C’était une catastrophe et j’ai passé beaucoup de temps lors du montage. 


©beautyglamparis

©beautyglamparis

Pourquoi avez-vous sauté le pas ?

Lorsque j’ai démarré, il s’agissait simplement d’un passe-temps. Je ne pensais vraiment pas que ça prendrait autant d’ampleur. Lorsque j’ai eu les premiers retours sur mes vidéos, je me suis posée la question de la façon dont je voulais faire évoluer mon activité sur Youtube. C’est une de mes premières vidéos Storytime qui a le plus plu ! Je racontais des souvenirs des anecdotes sur ma vie, des souvenirs …C’est ce type de publication qui a enchanté ma communauté et qui fut l’élément déclencheur. 

Je postais très régulièrement des posts, j’étais très présente pour mes abonnés. Je répondais à leurs commentaires, j’étais très proche d’eux, je le suis toujours d’ailleurs. Je leur parle tout le temps, je pense que ça les fidélise. Ils se sentent en quelque sorte représentés. Quand j’ai commencé sur les réseaux sociaux, il n’y avait pas beaucoup de youtubeuses noires en France et je pense que c’est aussi grâce à cela que ça a fonctionné. Les différents événements auxquels je me rends m’ont permis aussi d’avoir plus de visibilité. 


©brunchpartyparis.fr et ©fentybeauty


« Avant de commencer à produire mes premiers contenus, j’étais une grande  consommatrice  de vidéos Youtube « 

Quelles sont vos sources d’inspiration ?

Depuis que j’ai commencé à regarder des vidéos sur Youtube, je suis des chaînes américaines comme celle de Aaliyah Jay. Elle réalise de nombreux tutos make-up, présente ses outfits et raconte des anecdotes sur sa vie. Ce qui me plaît chez elle, c’est qu’elle est très professionnelle et naturelle. Je me retrouvais dans ce qu’elle propose car c’est une influenceuse noire et qui oriente donc ses contenus sur des sujets qui nous concerne :  tutos à propos des cheveux de femme noire, quels produits utilisés pour les entretenir etc…Elle est un peu comme une grande sœur virtuelle. 

Aujourd’hui, beaucoup de personnes m’inspirent. Ce que je vis au quotidien, mes rencontres, ce que je vois, ce que je fais, tout cela m’aide énormément lors de la réalisation de mes vidéos.

Quel genre de contenu proposez-vous ?

Je m’exprime à propos de différents sujets, des storytime, du make-up, mes tenues vestimentaires, des voyages sous forme de vlog, des girls talk. Je fais du lifestyle de manière plus générale. Les gens apprécient les storytime et les talk car ils se sentent concernés et plus proches de moi. On développe une relation plus « intimiste ». 

En ce moment, j’essaie de développer davantage les girls talk. Cela consiste à parler avec d’autres filles de ma communauté de sujet plus ou moins sensibles. 


©beautyglamparis

En quoi consiste la vie d’une youtubeuse ? Présente-nous une journée type

Il n’y a pas vraiment de journée type. Je peux avoir une semaine tout à fait banale au cours de laquelle je filme des vidéos et je les monte. Parfois, je peux avoir des événements chaque soir et je dois donc me préparer pour y aller. Je n’ai pas un emploi du temps fixe, c’est très variable et je n’ai pas le temps de m’ennuyer ! Mes semaines ne sont jamais les mêmes !

Pour la petite anecdote, l’an dernier, je suis allée au Festival de Cannes et ai participé au CLAP d’or, c’est une association qui permet aux youtubeuses et blogueuses de recevoir des prix pour leur travail. J’étais très honorée et fière d’y avoir participée.

Pour vous qu’est-ce qu’une bonne influenceuse ?

Selon moi, une influenceuse est une personne proche de ses abonnées. Ils s’intéressent à nous parce qu’ils s’identifient à ce qu’on est, ce qu’on porte ou ce qu’on fait. Influencer c’est inspirer d’autres personnes mais de façon positive. 

©beautyglamparis

Quels sont vos futurs projets ?

J’ai beaucoup d’idées et de projets sur lesquels je suis en train de travailler. J’aimerais beaucoup faire un talk-show de plusieurs épisodes dans lesquels je parlerais de différents sujets qui me touchent et m’intéressent.

Je vais développer la partie VLOG de ma chaîne Youtube, je suis en train de réfléchir encore aux destinations dans lesquelles j’aimerais aller. 

En septembre, je relance de façon plus constante ma boutique beautyglamparis.com. Je fais de l’achat revente de pièces qui me plaisent à moindre prix. Je veux que ce soit accessible à tous afin de permettre à tout le monde de se faire un petit plaisir sur mon e-shop. 

 Quels conseils donneriez-vous à des jeunes filles qui souhaitent se lancer ?

Tout d’abord, je leur conseillerai de ne pas avoir peur. Il ne faut pas se dire qu’il existe déjà beaucoup d’influenceuses parce que chaque personne a quelque chose à apporter. Il faut avoir confiance en soi et surtout de la patience car ce sont des choses qui prennent du temps. Tout n’arrive pas tout de suite ! Pour terminer, je voudrais dire qu’il est extrêmement important de prendre du plaisir à le faire, il faut que ce soit une envie et pas une contrainte. 

Pour la suivre :

  • Instagram : beautyglamparis
  • Youtube : beautyglamparis 
raphaelle simonnot
Etudiante en journalisme
POST TAGS:

raphaellesimonnot@orange.fr

Etudiante en journalisme

Review overview
NO COMMENTS

POST A COMMENT

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!